Catégorie : Époque indéterminée

Dessous de table

Ça veut dire quoi ?

Commission financière occulte

D’où ça vient ?

Que peut-il bien se passer sous une table ? Plein de choses ! Notamment des échanges d’enveloppes… Cette expression imagée dit bien ce qu’elle veut dire. Il s’agit d’une somme d’argent que l’on verse discrètement, autrement dit « sous la table », en échange d’un service, pour une transaction secrète. Il s’agit généralement d’argent non déclaré au fisc ou à des tiers.

Voir aussi :

Pot de vin

Cirer les bottes de quelqu’un

Ça veut dire quoi ?

Flatter une personne

D’où ça vient ?

Cette expression évoque l’image d’un cireur de chaussures qui fait briller les souliers d’une personne dans l’espoir d’obtenir une rémunération. Au sens figuré, cela veut dire flatter quelqu’un pour obtenir une gratification en retour.

Voir aussi :

  • Lécher les bottes
  • Passer la brosse à reluire
  • Passer de la pommade

Avoir la peau de quelqu’un

Ça veut dire quoi ?

L’emporter sur quelqu’un, le tuer (symboliquement… ou pas)

D’où ça vient ?

Au sens propre, cette expression veut dire que l’on tue quelqu’un (et dans ce cas on mérite les assises). Au sens figuré, cela signifie qu’on l’a dominé et battu, par exemple dans le monde du travail ou dans le cadre d’une compétition. D’où cela vient-il exactement ? Tout simplement de la chasse. Lorsque l’on tue un animal, on emporte sa peau…

Avoir du bol (ou du pot)

Ça veut dire quoi ?

Avoir de la chance

D’où ça vient ?

Cette expression est en réalité un tantinet vulgaire. En effet, les mots bol et pot signifient anus en argot, et sont assimilés à la chance au sens figuré. Avoir du bol a sans doute donné naissance également à l’expression « avoir du cul », qui signifie la même chose. A l’inverse, « manquer de bol » signifie manquer de chance.

Voir aussi :

Rater le coche

Au temps pour moi

Ça veut dire quoi ?

Je me suis trompé

D’où ça vient ?

Cette expression s’emploie lorsque l’on s’excuse et que l’on regrette quelque chose que l’on vient de dire ou de faire. Elle viendrait du jargon militaire. Si des soldats se trompent en effectuant une manœuvre synchronisée, leur chef leur demande de recommencer en se mettant « au temps » sur lui, c’est-à-dire en réglant leurs mouvements sur les siens.

On voit parfois cette expression écrite « autant pour moi ». C’est faux selon l’Académie française mais toléré. Pour certains, comme l’historien Claude Duneton, l’explication militaire est même inexacte. L’expression « autant pour moi » veut plutôt dire « je ne suis pas meilleur qu’un autre, j’ai autant d’erreurs que vous ».

Pas simple !

A vue de nez

Ça veut dire quoi ?

Approximativement
Au jugé

D’où ça vient ?

Même si l’on ne parvient pas à dater exactement cette expression, on devine aisément son origine : cela signifie que l’on s’en remet à son flair (le nez) pour estimer quelque chose comme une distance ou une situation. Cette expression s’emploie généralement au sens figuré et le flair est à prendre ici au sens d’intuition.

Voir aussi :

A vue d’oeil

A la Saint Glinglin

Ça veut dire quoi ?

Dans tellement longtemps que cela n’arrivera jamais

D’où ça vient ?

Ne cherchez pas le Saint Glinglin dans le calendrier pour lui souhaiter sa fête, il n’existe pas ! En réalité, cette expression, bien qu’elle parle du ciel, n’a rien à voir avec les saints. Elle vient du « seing glin-glin », qui signifie le « signal qui glingue », un son de cloche censé retentir à l’heure du Jugement dernier, c’est-à-dire… dans très longtemps, voire jamais (heureusement !).

Voir aussi :

Aux calendes grecques

A cheval donné on ne regarde pas les dents

Ça veut dire quoi ?

Il faut savoir se satisfaire d’un cadeau, quel qu’il soit

D’où ça vient ?

Cette expression vient de l’époque ancienne où le cheval était un animal très important dans la société, car il servait à se déplacer et à travailler dans les champs. Recevoir un cheval en cadeau (ce qui ne devait pas arriver tous les jours, cependant) rendait donc forcément heureux, même si celui-ci n’était plus de toute première jeunesse. Or, comment se rend-on compte de l’âge d’un cheval ? En regardant ses dents ! L’expression « à cheval donné on ne regarde par les dents » signifie donc qu’il faut toujours se réjouir de recevoir un cadeau, et remercier son donateur, même si le cadeau n’est pas extraordinaire. On dit aussi : « à cheval donné on ne regarde pas la bouche » ou encore « la bride ».